Limiter les accidents avec des équipements antidérapants

Limiter les accidents avec des équipements antidérapants

En Europe, les glissades, faux-pas et les chutes sont la première cause des accidents amenant à un arrêt maladie. Une perte d’équilibre, une chute ou une glissade sur son lieu de travail est un événement pouvant survenir à tout moment et à n’importe qui. On n’y pense pas vraiment mais les chutes de plain-pied peuvent être si violente qu’elles peuvent être mortelle.

Pour limiter de façon efficace ce risque de chute, Antidérapant.fr propose une large gamme d »équipements antidérapants vous offrant la possibilité de vous protéger et de protéger vos salariés sur votre lieu de travail.

Les principaux facteurs de risques de chutes

Dans la majorité des cas, les chutes et les glissades ont lieu sur des surface lisses ou exposées à la pluie, la neige ou le verglas. Cependant, d’autres éléments entrent en compte :

  • Un revêtement avec une mauvaise adhérence : nos solutions antidérapantes vous offrent la possibilité de transformer toute surface glissante où un risque de chute existe en une surface antidérapante sécurisée.
  • Un sol irrégulier ou mal entretenu : soyez attentif à l’état de votre sol, assurez-vous qu’il ne présente pas de grosses irrégularité ou de fissures.
  • La présence d’obstacles : pensez à maintenir votre lieu de travail bien organisé et ordonné. La présence d’objets ou de câbles sur les zones de passages risques de vous faire trébucher.
  • Des chaussures non adaptées : vos salariés doivent être équipés de chaussures adaptées à leur activité. Préférez toujours des chaussures possédant des semelles antidérapantes permettant d’augmenter l’adhérence au sol et donc diminuer les risques de glissades.
  • Un lieu de travail mal éclairé
  • Le non-respect des consignes de sécurité ou le manque de concentration pendant une tâche.

Comment limiter les chutes

Pour prévenir de façon durable les risques d’accidents liés aux chutes, il est nécessaire de prendre en compte certains éléments importants : le domaine d’activité de la société, l’environnement de travail, les précédentes causes d’accidents au travail, etc.

Ainsi, il est primordial dans un premier temps évaluer les risques : analyser l’ergonomie et les accidents ayant eu lieu ultérieurement afin d’identifier les facteurs à risques dans l’entreprise.

Dans un second temps, la prévention est de mise si vous souhaitez sensibiliser vos salariez face aux risques d’accidents et les informer sur les consignes et les mesures de sécurité à appliquer pour éviter ou limiter les risques de chutes et de glissades.

Enfin, la troisième action est la sécurisation. En effet, il est indispensable, qu’en plus des actions citées plus tôt, que vous installiez dans votre société d’équipements de sécurité antidérapants. Ayant identifié les zones présentant des risques de glissades et de chutes, tels que les escaliers, les sols bruts, les échelles, les escabeaux et plus, équipez ces éléments de protections antidérapantes adéquates :

Quelle couleur pour mes équipements antidérapants ?

En fonction du lieu ou de l’objet qui accueillera une protection antidérapante, le choix de la couleur de cette même protection peut varier. Voici les couleurs possibles se présentant à vous :

  • Jaune vif : souvent utilisé pour son extrême visibilité, le jaune est la couleur standard et adopté par la plupart des entreprises.
  • Le noir : pour les zones pouvant présenter un risque mais où la probabilité est minime. Alternative au jaune vif pour un rendu moins « tape à l’œil » pour les adeptes du « sait-on jamais ».
  • Hachuré : mélange du jaune et du noir, utilisé pour avertir d’une zone dangereuse.

Vous souhaitez davantage informations sur les équipements antidérapants ? Vous souhaitez un devis ?

Vous pouvez nous contacter à tout moment via notre formulaire en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Fermer le menu