revetements-antiderapants-comment-securiser-et-prevenir-les-risques-de-chute-et-de-glissade-sur-un-lieu-de-travail

Les glissades, les trébuchements et les chutes se produisent tous les jours sur le lieu de travail et, bien qu’ils puissent être la cause de blessures graves, ils ne figurent pas haut en de la liste des incidents à prévenir sur un lieu de travail.

La raison des accidents sur un lieu de travail

D’après les dernières statistiques de 2019, les glissades et les chutes représentent 20% des accidents survenant sur un lieu de travail. Dans certains secteurs comme le secteur industriel, ce chiffre est presque multiplié par deux. Ainsi, les glissades et les chutes sont un facteur de risque grave dont les employeurs doivent être conscients et doivent commencer à prendre en compte dans la mise en place de nouvelles solutions de sécurité à installer sur les lieux de travail.

Vive dans les pays près du Nord de l’Europe comme la France présente un risque supplémentaire. En effet, la neige et la glace pendant les mois d’hiver augmentent considérablement le risque de glissades, de trébuchements ou de chutes, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Les employeurs doivent encourager leurs employés à porter des chaussures d’hiver adéquates lorsqu’ils se rendent au travail et en reviennent. Ils doivent également s’assurer que les zones de passages dans et autour du lieu de travail soient parfaitement dégagée et praticables à toute heure de la journée. Si l’on multiplie ce risque par le nombre de travailleurs et de visiteurs pouvant être présent sur un lieu de travail, le risque d’accident augmente considérablement.

Selon la CSPAAT, une blessure sur six entrainent un arrêt de travail ou une perte de temps dans l’entreprise est causée par une chute. C’est ce type de statistique qui permettraient de sensibiliser les employeurs sur l’importance de sécurisé correctement et durablement les lieux de travail face aux glissades et trébuchements.

De nombreux facteurs contribuent à ces statistiques. Un revêtement de sol, un équipement et des chaussures inadéquats, le manque d’information et de compréhension du risque jouent tous un rôle important dans l’incidence élevée des glissades, des trébuchements et des chutes.

Les causes les plus courantes sont les sols glissants dus à des liquides renversés, les déchets sur le sol, les chaussures inadéquates, les obstacles sur les sols ou dans les escaliers, et les tapis mal fixés ou effilochés. L’une des premières choses que les employeurs doivent faire pour réduire les risques de glissades, de trébuchements et de chutes sur le lieu de travail est de sensibiliser à ce genre de dangers.

Cependant, la sensibilisation ne se limite pas à l’installation de panneaux et d’affiches. La sensibilisation implique que la personne en contact avec les employés ou le superviseur se renseigne sur chaque danger potentiel pouvant être présent sur les lieux de travail. Il est ainsi question d’une mission d’observation et d’analyse avec les employés les travailleurs et assurer un suivi avec eux pour veiller à ce que les procédures appropriées soient suivies et que les pratiques dangereuses soient corrigées immédiatement. Une formation peut être nécessaire, en particulier pour les équipements dangereux, tels que les échelles.

Grâce à une meilleure compréhension du risque et à une meilleure connaissance des procédures de sécurité visant à prévenir les accidents, les employés peuvent prendre les mesures nécessaires pour se protéger, ainsi que leurs collègues et clients, contre les blessures. Même les procédures les plus simples peuvent faire une énorme différence.

Les solutions contre les dangers de glissade et de chute

Outre l’éducation et la sensibilisation, il est important d’investir de manière proactive dans les revêtements de sol appropriés, le traitement antidérapant ou les produits d’entretien des sols pour assurer la sécurité des employés, des visiteurs et des clients.

Les produits antidérapants se présentent sous de nombreuses formes et tailles différentes selon l’application du produit. Les méthodes traditionnelles de prévention des glissades et des chutes, telles que le nettoyage immédiat des déversements, peuvent être utiles, mais elles sont plus réactives que proactives. L’essentiel est de veiller à ce que la surface empruntée réponde aux normes minimales de C.O.F. (coefficient de friction) lorsqu’il est humide et sec. Pour cela, il faut choisir le bon traitement, le bon ruban adhésif, le bon couvre marche, le bon nez de marche et le bon barreau d’échelle antidérapant.

Cliquez sur l’équipement antidérapant de votre choix pour découvrir ses caractéristiques et ses avantages :

Besoin de conseils ou d’informations ?

Si vous avez des questions au sujet de nos équipements antidérapants ou sur un projet, n’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact.

Fermer le menu